25 décembre 2016 2010-mal-de-mer

Première croisière : quelques astuces pour combattre le mal de mer

Beaucoup sont les moyens de passer d’excellents vacances. Vous aurez l’embarras du choix avec les îles paradisiaques, le ski, les voyages découvertes ou encore les croisières en mer. Si votre choix est d’essayer la croisière, il vous faudra vous préparer à affronter le mal de mer, surtout si c’est votre toute première croisière. N’ayez aucune crainte, l’application de certaines astuces toutes simples peut s’avérer efficace pour combattre votre mal de mer.

Le mal de mer proprement dit :

La naupathie, plus connue sous le nom de mal de mer est due à la médiocre synchronisation des informations qui sont adressées au centre d’équilibre de l’oreille interne. Durant votre croisière, le bateau exécute des mouvements qui provoquent ce mal, ces mouvements sont de deux sortes : le premier est un mouvement d’avant en arrière appelé « tangage » que le bateau effectue. Le second est un mouvement penchant qu’on appelle « roulis », le navire se penche de gauche à droite et inversement. Ce ballottage effectué par le navire provoque des mouvements déstabilisant le centre d’équilibre qui est perçu par votre oreille interne.

Les bons réflexes à adopter :

Le mal de mer est connu pour être imprévisible. C’est pourquoi adopter de bons réflexes durant votre croisière peut réduire considérablement les effets du mal de mer.

En premier lieu, il faudra bien vous nourrir avant la croisière, mais également pendant le voyage. Veillez à ce que les repas que vous prenez soient bien équilibrés et facile à digérés par votre système de digestion. Il faut souligner ici qu’un ventre vide favorise les nausées. A éviter également les aliments avec trop de matières grasses, l’eau gazeuse, le lait et surtout l’alcool.

Pour la suite, pensez à emmener des habits chauds tel que les pulls en laine pour éviter d’attraper froid ce qui favorisera le mal de mer. En plus, ces vêtements vous protégeront des vents maritimes. Pensez aussi à vous munir d’habits imperméables au cas où les vents amèneraient des pluies.

La naupathie peut également survenir suite à un état d’angoisse. Puisque c’est votre toute première croisière, il est possible que vous ayez quelques doutes sur le déroulement du voyage. Si vous sombrez dans des pensées négatives, vous vous minerez le moral et cela entraînera sûrement un sentiment d’inconfort ce qui engendrera à coup sûr le mal de mer.

La dernière astuce qu’on vous recommande est de rester actif. Rester là à ne rien faire enfermé dans votre cabine ne fera qu’accentuer votre perception des mouvements du bateau et entraînera chez vous un mal de mer qui vous fera rater votre première croisière. Changez vous les idées en sortant sur le pont et essayez de vous détendre autant que possible.

N’oubliez pas de vous munir de médicaments contre le mal de mer :

Si les astuces que nous vous avons conseiller ne vous ont toujours pas débarrasser de votre mal de mer, vous pouvez avoir recours aux médicaments adaptés à la situation. Demandez à votre médecin de vous prescrire les médicaments adéquats comme ceux en forme de comprimé à faire fondre sous la langue ou encore les sirops pour les enfants. Si votre médecin est indisponible, l’homéopathie vous propose également des remèdes contre le mal de mer, certains d’entre eux sont prescrits pour diminuer votre taux de stress durant votre traversée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *